L’importance des microbes pour l’immunité des enfants


Parents-Enfants / jeudi, octobre 18th, 2018

Voila un sujet qui va à l’encontre de ce que beaucoup de parents peuvent penser et qui est pourtant essentiel: l’importance des microbes pour l’immunité des enfants!

Il va de soit que l’hygiène des enfants est nécessaire, mais le problème est que de nos jours les parents ont tendance à faire TROP attention à l’hygiène de leurs enfants en les éloignant de toutes les bactéries (mauvaises et bonnes!).

Et il faut savoir qu’une propreté excessive de l’enfant n’est pas sans conséquences et peut avoir des répercussions négatives sur sa santé.

les microbes

Les microbes dès la naissance!

Les microbes, on entre en contact avec eux dès notre venue au monde. En effet, dès la naissance, le nouveau-né sortant par voies basses bénéficie des bactéries digestives et vaginales de la mère. Ces bactéries, principalement des lactobacilles situées dans le vagin, participent ainsi activement au développement de la flore intestinale et du microbiote de l’enfant. Ce sont donc ces fameuses bactéries qui contribuent à renforcer leur système digestif, métabolique et immunologique!

C’est d’ailleurs pour cela que Michel Odent, (chirurgien et obstétricien, auteur d’un grand nombre d’articles et d’ouvrages sur la naissance) parle de la venue au monde également comme d’une « naissance bactériologique », capitale pour le reste de notre vie.

« L’avenir de la flore intestinale dépend de la nature des germes qui seront les premiers à occuper le territoire. […] Le nouveau-né a besoin d’être contaminé au plus vite par les microbes satellites de la mère, c’est-à-dire les microbes domestiques. Ainsi sera-t-il mieux protégé contre l’agression par des microbes plus dangereux », extrait du livre Le Bébé est un mammifère (Ed. l’Instant Présent). La naissance par voie basse ainsi que l’absorption du colostrum des premières heures par le bébé favorisent donc grandement le bon développement de sa flore intestinale, c’est-à-dire de son «capital santé».

Microbes et enfants: les études et les recherches

Sans microbes, le système immunitaire ne peut pas apprendre à combattre les infections. Les microbes produisent des molécules et des substances qui interagissent directement avec les cellules de la muqueuse intestinale. Et c’est à ce moment précis que les cellules immunitaires obtiennent l’information nécessaire pour pouvoir défendre le corps humain. À défaut de ces germes essentiels, les cellules de notre système immunitaire n’ont pas assez d’informations pour accomplir leur tâche et défendre l’organisme d’attaques.

Les recherches ont révélé que les efforts que nous déployons afin d’éliminer les germes de la vie de nos enfants ont été étroitement liés à l’augmentation des cas d’allergies, de l’obésité, des maladies inflammatoires de l’intestin et même de l’autisme.

Les données épidémiologiques montrent également que les enfants qui grandissent dans un environnement rural ont beaucoup moins de risques de développer des allergies. D’autres recherches ont montré que les enfants qui grandissent dans les milieux agricoles risquent moins de développer de l’asthme.

Et contrairement à ce que l’on pense, vivre dans un environnement moins propre est en fait meilleur pour notre santé et renforce notre système immunitaire. Il est donc préférable et recommandé de vivre dans un environnement qui n’est pas aseptisé. Avis aux maniaques de la propreté!


les microbes

Les recommandations

Les experts préconisent ainsi de laisser les enfants jouer avec les animaux de compagnie, en particulier les chiens, qui diminuent les risques d’allergies. Ou encore de les laisser jouer dans le jardin, dans la terre et de salir de temps en temps.

De plus, d’autres études ont aussi prouvé que les défenses immunitaires cherchent à rester en activité continue. De ce fait, si nous vivons dans un environnement où il y a peu, ou presque pas de microbes, notre système immunitaire ne sera plus sollicité pour produire des anticorps.

Les microbes sont donc primordiaux pour la création du système immunitaire des enfants et ils ne devraient pas être éliminés. Nos corps ont besoin de germes pour fonctionner correctement et leur élimination signifie l’élimination d’une partie essentielle de notre fonctionnement naturel.

Enfin, et si possible, éviter de mettre vos enfants sous antibiotiques à moins que cela ne soit réellement indispensable. Evitez aussi les savons antibactériens. Enfin gardez à l’esprit que l’hygiène est certes essentielle pour notre santé, mais les microbes aussi! Quand à la terre, elle pourrait être bien plus saine que l’on croit! 😉

« L’homme est aussi un microbe têtu. » Jean Giono

A très vite.

Olivia

LES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER…

Enfants et méditation: les bienfaits prouvés sur leur santé

Sommeil et rentrée scolaire: comment reprendre un bon rythme et bien dormir

Comment renforcer son système immunitaire efficacement?

 

Facebooktwitterpinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *