Maladies et problèmes de peau: causes et solutions naturelles


Conseils alimentaires, Soins et Beauté au naturel / mercredi, mars 7th, 2018

La peau est un organe qui a pour fonction d’envelopper l’ensemble du corps afin de le protéger. Une flore cutanée vit naturellement à la surface de la peau et permet une protection contre des microorganismes pathogènes. Ses cellules se renouvellent en permanence et elle sécrète une flore spécifique qui participe à notre système immunitaire.

La peau est considérée comme le troisième rein en naturopathie, celle-ci prend le relai en filtrant et en évacuant les déchets par la sueur et le sébum qu’elle produit lorsqu’il y a une défaillance et une surcharge au niveau rénal ou hépatique (foie). Au-delà de son enveloppe charnelle, elle est aussi un indicateur précieux de notre milieu intérieur et comporte les traces de notre vécu.

De ce fait, on retrouve plusieurs facteurs qui amènent à différents troubles.

peau

L’alimentation

En naturopathie on traire le problème à la source et dans le cadre des problèmes de peau l’alimentation a un rôle majeur. Il est donc important de modifier son hygiène de vie pour rétablir un bon équilibre. C’est la raison pour laquelle l’alimentation représente le plus gros levier sur lequel il faut agir. La peau est en partie le reflet de ce que nous mangeons, sa santé et son éclat en dépendent étroitement. Les problèmes de peau commencent généralement à la puberté lorsque le corps augmente sa production d’hormones mais aussi et principalement à cause d’une alimentation déséquilibrée et trop acide (consommation de sucres, de fast food, alcool…etc) Mais bien que l’acné affecte beaucoup les adolescents, les adultes ne sont pas épargnés pour autant !

De manière générale, le corps possède plusieurs émonctoires pour évacuer les déchets métaboliques de l’organisme. Lorsque nous avons un travail émonctoriel des reins ou du foie qui se trouve sur- sollicité, le corps doit alors trouver un autre moyen pour évacuer le trop plein de déchets. Nous avons alors des systèmes tampons pour venir aider les émonctoires surchargés qui ne fonctionnent plus de manière optimale, c’est alors que la peau va intervenir et prendre le relais. Ainsi, une peau à problèmes peut trouver son explication par un émonctoire encombré, un système digestif en dysfonctionnement, un foie saturé ou encore des reins qui fonctionnent mal et qui amènent à une dérivation sur notre peau.

Recommandations

Même s’il doit y avoir une individualisation de l’alimentation et de son état de santé, il y a cependant quelques règles à suivre permettant de réduire les problèmes de peau. Evitez tout d’abord les aliments générateurs d’acides pour l’organisme : il s’agit de tous les produits dits « raffinés » (sucre blanc, pain, plats cuisinés, biscuits, chocolats, confiseries…), les produits laitiers, le café, l’excès de thé, les boissons énergisantes et trop sucrées. Evitez également les aliments contenant du gluten, les céréales, les viennoiseries ou encore les fast-food. Les mauvaises combinaisons alimentaires (objet d’un prochain article) vont aussi venir acidifier le milieu selon le terrain de la personne et ce même en consommant des aliments sains.

Les aliments alcalins

Il est important de privilégier des aliments alcalins pour rééquilibrer le ph sanguin, aider l’élimination de la concentration d’acides et stimuler le foie et les reins. En cas d’acidité dans l’organisme, les minéraux sont nécessaires pour contrebalancer. De ce fait, n’hésitez pas à consommer des végétaux de saisons et biologiques, des légumes chlorophylles (légumes verts); le concombre est idéal car il s’agit d’un aliment très alcalin, des algues comestibles très riches en minéraux ainsi que des oléagineux. Consommez aussi des fruits doux et mûrs (bananes, mangues, papayes, raisins, nectarines, kakis, figues ou pommes). L’eau de mer a également des effets extrêmement thérapeutiques pour l’organisme et la peau.

On peut également aider les organes du foie et des reins avec des bouillottes ou encore des massages pour décongestionner au niveau local et drainer les acides aux niveaux de la lymphe et du sang. Il existe aussi des tisanes épuratives (Aubier de tilleul, Orties, Feuilles de Cassis, Racine de Pissenlit, Romarin) qui sont des stimulants de la sphère rénale. Une cure de détoxination avec un jeûne encadré est également bénéfique pour éliminer efficacement les toxines de l’organisme.


peau

Peau et stress

La peau nous en dit beaucoup sur l’état de la santé physiologique mais aussi émotionnel de la personne. Il est toujours intéressant et nécessaire d’aller chercher la ou les causes. Par mis ces dernières on retrouve un facteur prépondérant de notre société : le stress.

Ce dernier est responsable dans l’apparition de nombreuses maladies de peau, notamment le stress psychologique celui qui est relié aux problèmes d’ordre affectif, personnel, relationnel, professionnel et aux divers traumatismes qu’offre parfois la vie. L’acné, le psoriasis, l’eczéma sont parmi les maladies de peau les plus fréquemment engendrées par le phénomène du stress. A force de sollicitations répétées causées par le stress, la fonction barrière de la peau peut être altérée. En outre, la peau stressée est plus réactive, des allergies peuvent se manifester, des irritations, des plaques rouges ou des démangeaisons.

Le premier réflexe pour améliorer ses problèmes de peau est de mieux armer son corps face au stress et à l’anxiété. Evitez absolument les substances excitantes (alcool, café, tabac…). Pour faire face au stress, rien de mieux que de se ménager, avoir des temps de détente et de relaxation. La pratique d’exercices physiques sportives ou des activités plus douces telles que le yoga ou la méditation aident en ce sens. Il faut réussir à trouver une issue thérapeutique idéale pour aider le corps à se libérer de ses manifestations.

Le sommeil

Mais ce n’est pas tout, car lorsque l’on parle d’hygiène de vie, on implique également le sommeil ! C’est durant la nuit que l’organisme se détoxifie le plus. Par conséquent, si ce dernier n’est pas suffisant, le processus naturel de détoxination ne se fera pas ou moins bien, ce qui va engendrer inévitablement une accumulation des acides dans le corps.

La pollution environnementale

De nombreux facteurs influencent la beauté et la qualité de la peau. Aujourd’hui plus que jamais, la pollution a un effet indéniable sur la peau. Les sources de pollution sont multiples et nombreuses. Elles sont induites par la diffusion de polluants atmosphériques, mais également la pollution industrielle, chimique, biologique, organique et électromagnétique. De manière générale, tout ceci crée un stress oxydatif. Conséquences d’une peau fatiguée, déshydratée et terne. La pollution accélère aussi le vieillissement de la peau, d’autant plus si on a une hygiène de vie irrégulière.


Produits cosmétiques conventionnels

Pour finir, je ne peux pas éviter le sujet des produits cosmétiques et de soins conventionnels vendus par les marques. On a une responsabilité certaine et engagée à savoir exactement ce que l’on va mettre sur notre peau. Il faut donc apprendre à gérer son hygiène corporelle de la manière la plus naturelle et moins nocive possible et fuir grandement tous les produits conventionnels. (Je compte faire un article beaucoup plus détaillé à ce sujet)
La solution est donc d’utiliser des produits naturels et biologiques. Utilisez des huiles végétales (Coco, Jojoba, Avocat, Ricin…), de l’Aloès Vera, de l’Argile… pour nettoyer et hydrater votre peau, en de plus cela, ses produits on l’avantage d’être peu couteux et vous permettront se faire des économies !

Si on ne se tourne pas vers l’hygiène de vie globale de l’individu on a de grandes chances pour que les problèmes de peau quels qu’ils soient réapparaissent. Mettre une ou plusieurs crèmes viendront probablement atténuer et masquer un temps mais en aucun cas résoudre le problème de manière durable.

Prenez soin de vous ! 😉

A très vite.

Olivia

LES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER…

Comment éviter l’apparition de vergetures de manière naturelle?

Des cheveux en bonne santé avec les huiles végétales et l’alimentation

La connexion corps-esprit: l’impact des émotions sur la santé

 

 

Facebooktwitterpinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *