Le lâcher-prise: compréhension, acceptation et guérison intérieure


Spiritualité / dimanche, mai 27th, 2018

On en entend beaucoup parler, le lâcher-prise, c’est cette acceptation et cette prise de conscience qui nous permet de ne pas nous renfermer sur nous-même, de cesser de vouloir tout contrôler et de réussir à prendre du recul sur les évènements de la vie, en les acceptant tels qu’ils sont et sans vouloir s’y accrocher. Mais si le principe semble « facile », il n’est pas si simple à adopter naturellement et à mettre en place au quotidien.

Le lâcher-prise

Lorsque l’on recherche le contrôle sur une situation, sur ses émotions ou sur autrui, le stress et les conflits internes ne font que perdurer dans le temps. Plus le besoin de contrôle sera fort, plus l’acceptation sera difficile. D’autant plus que lutter contre ce qui nous arrive, contre les autres ou ses propres émotions est une perte de temps et d’énergie considérable. Cette lutte augmente souvent le manque de confiance en soi. Retenir équivaut à croire qu’il y a seulement un passé; lâcher-prise, c’est savoir qu’il y a un avenir.

Le seul moyen d’aborder les aléas de la vie sereinement est donc d’accepter les événements tels qu’ils sont, ses émotions ainsi que les limites de ses capacités…

Le lâcher-prise

Lâcher-prise induit donc d’abandonner un idéal qui sera inévitablement source de frustration, car il ne peut exister ou perdurer. Il s’agit ainsi d’une succession de prises de conscience :
-La conscience de ses émotions et sa capacité à les exprimer,
-La conscience que l’on ne peut pas tout contrôler et que certaines choses ne peuvent être changées,
-La découverte du bien-être lors de l’abandon d’un idéal et de la satisfaction de ce que l’on possède déjà.

Lorsque nous réalisons que nous ne pouvons changer ni les événements ni les autres et que nous pouvons seulement changer notre façon de les percevoir, nous sommes dans le lâcher-prise. Nous nous donnons alors une chance de vivre moins de stress et d’apprendre à relativiser sur beaucoup d’évènements de la vie.

Penser de façon obsessionnelle à un problème est la plupart du temps complètement inefficace et ne le règle pas, bien au contraire. Il s’agit de résistance. A l’inverse, s’en détacher provisoirement peut permettre à notre cerveau de faire émerger certaines solutions. Lâcher-prise est donc un acte de confiance. Cela nécessite également la reconnaissance des autres dans leurs différences.

Une étude a été menée et lève le voile sur un phénomène plus que jamais d’actualité dont près de 20% des Français déclarent souffrir de manière trop importante: la charge mentale et la difficulté du lâcher-prise.


Le lâcher-prise

Des moyens pour lâcher-prise

Plusieurs techniques complémentaires permettent d’apprendre à lâcher-prise et à se focaliser sur ce qui est satisfaisant pour mieux aborder les difficultés. Parmi ces techniques, on compte la sophrologie et la méditation. Ce « travail » sur soi permet d’atteindre un état d’esprit positif et, comme le positif attire le positif, d’améliorer par conséquent sa qualité de vie et sa relation aux autres.

Ce qui est important c’est aussi la prise de conscience. Devenir conscient de nos émotions face à ce qui arrive et pouvoir les exprimer. Devenir également conscient de l’absurdité du contrôle sur ce que nous ne pouvons pas changer ou influencer. Enfin, devenir conscient de toute la perte d’énergie et de bien-être que cela représentent.

Cela implique parfois aussi de faire le deuil d’une croyance ou d’une règle, tous ces « il faut, je dois, c’est comme ca » qui sont conditionnés et inéficaces. Pardonner est aussi une façon d’y parvenir. Le changement est également quelque chose de difficile pour bon nombre d’entre nous puisque l’inconnu fait généralement peur. Pourtant, il est le seul moyen de faire évoluer les choses…

Pour conclure, le lâcher-prise implique donc parfois de nous changer nous-même et de nous accepter avec nos limites, nos valeurs. Le cerveau humain est très complexe et capable de grandes choses, à condition que nous développions sa grande flexibilité. Le détachement et le lâcher-prise, contrairement à ce qu’ils évoquent, semblent très difficiles à mettre en oeuvre dans nos vies pourtant, nous le savons, nous en avons parfois même l’intuition, ils permettent d’accéder à quelque chose de bien meilleur!

Le vrai lâcher-prise c’est prendre plaisir à la vie telle qu’elle est maintenant, le vrai lâcher-prise c’est de faire confiance à la vie tout simplement…

Je terminerai avec cette très belle citation de Bouddha: “Soyez à vous-mêmes votre propre refuge. Soyez à vous-mêmes votre propre lumière.” 

Prenez soin de vous!

A très vite.

Olivia

LES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER…

Le pouvoir de la pensée positive sur le corps et l’esprit

Les nombreux bienfaits de la méditation sur la santé.

Comprendre et maitriser son stress.

 

Facebooktwitterpinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *