Les nombreux bienfaits de la méditation sur la santé.


Santé, Spiritualité / dimanche, mars 18th, 2018

De nos jours, la méditation prend une place de plus en plus importante dans le quotidien des Français. Et à présent cette discipline n’est plus dédiée uniquement aux moines et à la tradition bouddhiste. Il s’agit donc de voir l’intérêt de la méditation comme un outil de bien-être et de santé.

La méditation

L’entrainement méditatif permet de libérer l’esprit des pensées stressantes ou nuisibles. Évidemment, bien des pensées sont utiles pour gérer sa vie ou résoudre les problèmes pratiques. Mais les mécanismes mentaux sont tels qu’ils produisent sans cesse des pensées souvent inutiles ou néfastes. Il existe une grande variété de formes de méditation, mais à la base, il s’agit essentiellement d’un entraînement de l’esprit. L’objectif d’une pratique régulière et suivie est de se retrouver en état de « ici et maintenant » ou de « pleine conscience ». Que ce soit à un moment spécifique de la journée, mais cela peut être aussi au moment de laver la vaisselle, de manger… etc.

Vivre dans le présent

Actuellement le problème réside dans le fait que nous ne sommes pas « présent » à ce que nous faisons. D’autant plus que la société dans laquelle nous vivons nous oblige à être sans arrêt en activité. Mais il est pourtant au combien nécessaire et vital pour notre organisme d’avoir des temps de repos. Pendant l’action, notre esprit est ailleurs : il anticipe des actions futurs ou bien se remémore des évènements du passé. Ce qui est dommage c’est qu’en continuant à agir de la sorte nous ne vivons finalement jamais le présent. Alors qu’en fait, lui seul existe. Les souvenirs appartiennent au passé, les douleurs qui vont avec aussi. Et l’anticipation ne sert pas à grand chose parce que les évènements se déroulent rarement comme nous l’avions imaginé.

La méditation nous permet de devenir plus conscient des sensations, des émotions, des énergies et des pensées qui nous traversent. Par cette conscience, nous développons une certaine maîtrise et clarté vis-à-vis de nous-mêmes. La méditation réside ainsi dans la capacité à considérer tout ce qui vient à la conscience, sensations, émotions, pensées, en étant à la fois complètement présent et détaché, en acceptant tout sans jugements. Avec de l’entraînement, la méditation se prête à presque toutes les activités.

méditation

Bénéfices de la méditation sur la santé

Il s’agit d’une pratique d’intériorisation qui ouvre l’esprit et déploie la conscience. Beaucoup de qualités naissent de cette pratique et sont bénéfiques pour la santé. En effet, le corps aussi bénéficie de la méditation. C’est toute la santé qui profite de la méditation, parce que les effets de cette pratique sont plus riches que ce que l’on peut penser.

Depuis une trentaine d’années environs, de multiples études scientifiques menées dans des laboratoires occidentaux ou asiatiques, ont trouvé des vertus tout à fait concrètes à la méditation. Aujourd’hui on dispose d’un nombre relativement important d’études scientifiquement valides attestant de l’intérêt de la méditation de pleine conscience dans différents troubles médicaux ou psychiatriques. Ces études portent sur des domaines variés tels que le stress, la cardiologie, les douleurs chroniques, la dermatologie, les troubles respiratoires, et ont été conduites sur des populations diverses (patients ou étudiants).

méditation

Méditer pour retrouver le calme

Trop souvent, on se laisse emporter par un flot d’activités et on s’éparpille facilement. L’esprit est le premier frappé, le corps est ensuite touché. On se trouve alors agité, on se fatigue à ne rien faire, on ne trouve pas le repos quand on en a besoin. Méditer permet de revenir au calme, de retrouver cette capacité à retrouver un esprit apaisé. Ce dernier est alors capable de plus d’énergie et de clarté parce qu’il n’est pas occupé.

Un niveau de stress réduit

On s’habitue au stress comme on s’habitue à bien d’autres contraintes. Mais subir un stress de plus en plus important devient vite source de fatigue, d’irritabilité, de perte de ses moyens, de réflexions sans forcément trouver de solutions. En méditant, on réduit significativement son niveau de tension. A force de pratique régulière, c’est son niveau général qui est abaissé, et vous vous retrouverez plus serein, mieux dans votre tête et dans votre corps. Vous serez alors plus à même de trouver des solutions naturellement aux problèmes du quotidien.

Si elle s’avère conseillée contre les maladies liées au stress, c’est parce qu’elle agit au cœur même de notre cerveau le plus ancestral, le système nerveux autonome, celui qui marche tout seul et régit la vie végétative, tous ces automatismes que nous ne contrôlons pas. Le cœur se ralentit, la tension artérielle baisse, la transpiration diminue, la salivation augmente, la digestion s’opère. Les effets de cette activation parasympathique sont considérables, notamment sur le système immunitaire.

La respiration

Nos sociétés occidentales ont tendance à trop souvent négliger la respiration alors que son importance est fondamentale sur notre équilibre physiologique et psychique. Elle est le fondement même d’une bonne santé et le garant de notre bien-être. Outre la pratique quotidienne de se nourrir et de boire, le deuxième échange important entre l’homme et son environnement est la respiration. Notre contrôle de la respiration, le volume d’air inspiré et expiré, la durée de l’inspiration et de l’expiration ainsi que le rythme respiratoire ont des effets divers sur les systèmes et fonctions digestifs, circulatoires, nerveux et excrétoires. Ainsi, apprendre à mieux respirer offre au corps et à nos cellules l’oxygène dont ils ont besoin pour fonctionner correctement. On ne sait que rarement bien respirer, laissant le stress, l’anxiété et l’inquiétude dicter la manière dont notre organisme est alimenté.

Les méditants en constatent les bienfaits : moins de rhumes, de grippes, d’eczémas. Mais on a aussi démontré, plus scientifiquement, l’efficacité du yoga sur l’asthme par exemple, ou encore du qi gong contre certaines réactions allergiques, inflammatoires et auto-immunes.

Wim Hof, connu et surnommé « l’homme de glace » ou « Ice man », a la faculté de pouvoir contrôler son propre système immunitaire. Il veut ainsi prouver scientifiquement le pouvoir de l’esprit sur le corps.

Le sommeil

Une étude scientifique publiée dans le Journal de l’Association américaine de médecine a permis d’élucider certains mystères liés au sommeil et aux bienfaits de la méditation de pleine conscience. En effet, 24 personnes souffrant de problèmes de sommeil ont été choisies pour participer à un programme de méditation de pleine conscience. Les résultats obtenus auprès de cet échantillon montrent que la qualité du sommeil et la régularité de ce dernier a été clairement améliorée avec la méditation de pleine conscience.

Ralentissement du vieillissent

La pleine conscience interviendrait aussi sur notre longévité car pratiquer la pleine conscience active la sécrétion d’une enzyme, la télomérase. C’est la conclusion de l’étude menée par Elizabeth Blackburn, biologiste moléculaire américaine et son équipe de l’Université de Californie. C’est cette chercheuse qui a découvert que cette fameuse enzyme, la télomérase, jouait un rôle crucial dans la protection des télomères (ce sont les capuchons protecteurs de nos chromosomes). Cette trouvaille scientifique lui a valu le prix Nobel de médecine en 2009. Elle a publié en 2010 une étude qui a provoqué un scandale parmi les chercheurs qui travaillent sur la question du vieillissement cellulaire.

Système immunitaire

Enfin, la méditation influencerait de manière positive sur le système immunitaire. Les scientifiques n’expliquent pas clairement le lien entre la méditation et le système immunitaire plus vigoureux mais un électroencéphalogramme leur a permis de déterminer que les volontaires ayant fait de la méditation présentaient une activité accrue dans la zone du cerveau associée aux émotions.

Etudes supplémentaires

Une recherche américaine en provenance de l’Hôpital général du Massachussets , apporte la preuve que la «relaxation» (Yoga, méditation, prières, Qi Gong, Exercices respiratoires…) influe sur les réponses de nos gènes. Cette étude est loin d’être la première à montrer que la relaxation à des effets positifs sur le corps. Une recherche menée par l’université de Georgetown a permis de cibler la façon dont l’acuponcture peut diminuer le stress de manière efficace en bloquant les niveaux de certaines hormones dans les voies neuronales. Une autre études sur les effets de la méditation a démontré ses vertus contre le stress, la dépression, l’anxiété mais aussi sa capacité à améliorer la stabilité émotionnelle.

Pour aller plus loin

Une étude sur les séniors est en cours pour évaluer les effets de la méditation sur le bien-être et la santé mentale. Il s’agit d’un projet européen qui vise à évaluer l’impact de la méditation sur le bien-être et la santé mentale des personnes âgées.

Avec l’ensemble des études scientifiques menées et preuves à l’appui, la méditation s’inscrit comme une pratique reconnue par les nombreux bienfaits qu’elle apporte au corps et à l’esprit. N’hésitez pas à essayer et à constater par vous-même les résultats! Enfin n’oubliez pas, prendre du temps pour soi, c’est s’accorder également de l’importance! 😉

Prenez soin de vous!

A très vite!

LES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER…

La connexion corps-esprit: l’impact des émotions sur la santé.

Le pouvoir spirituel du mantra sur le corps et l’esprit.

Le pouvoir de la pensée positive sur le corps et l’esprit.

 

Facebooktwitterpinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *